Comment nourrir un chiot de 2 mois ?


nourrir un chiot de 2 mois_

Le chien est considéré comme un carnivore. C’est pourquoi sa nourriture doit être à base de viande. Il faut respecter ses besoins journaliers en nutriments essentiels. A partir de 2 mois, certains aliments seront à prendre en quantité modérée, d’autres doivent être privilégiés. Comme alimenter son chiot de 2 mois ?

Les exigences nutritionnelles d’un chiot de 2 mois

Que ce soit chez l’homme ou l’animal, le rôle de l’alimentation est capital pour une croissance harmonieuse. Une bonne alimentation est nécessaire pour la beauté et la santé du chien. Dès la naissance, le chiot est nourri au lait par sa mère. Le sevrage intervient entre 3 et 8 semaines après la naissance. D’ailleurs, c’est après le sevrage alimentaire qu’il est recommandé d’adopter ou de céder un chiot. Il faudra à votre chiot de 2 mois une alimentation capable de favoriser sa croissance et de renforcer ses défenses naturelles. Pensez donc à une alimentation pouvant combler ses besoins nutritionnels.

A cet âge, les besoins en énergie du chiot sont le double de celui d’un chien adulte. Donnez-lui à manger une bonne quantité de protéines de haute qualité. Il y a aussi les apports en minéraux essentiels et des vitamines. Par exemple, le calcium et le phosphore sont nécessaires boosteront ses défenses naturelles. Ne lui donnez pas des aliments qu’il aura du mal à digérer. Il est question des glucides tels que : les légumineuses, les sucreries, la pomme de terre, les céréales et autres. Il vaut mieux limiter la quantité de glucides. En excès, ces aliments favorisent le surpoids et les maladies cardiovasculaires. Jetez un coup d’œil sur les étiquettes des produits alimentaires (croquettes) que vous achetez. Préférez les aliments composés de 15 à 20% de glucides. Réduisez également les proportions journalières de fibres.

Combien de repas lui proposer par jour ?

Vous pouvez donner jusqu’à 4 repas par jour à votre chiot de 2 mois. On peut fractionner sa ration journalière en 3 repas. Toutefois, nourrissez le chiot avec de petites quantités à chaque repas. Bien sûr, nourrissez votre chiot tout en contrôlant son poids. Qu’il soit de petite ou de grande taille, le chien doit bénéficier d’une croissance à un rythme normal. On pourra tracer sa courbe de croissance dans le but d’un meilleur contrôle. Par ailleurs, évitez de changer brutalement son alimentation, car cela risquerait d’induire des troubles digestifs. La flore intestinale est très sensible à 2 mois. Assurez-vous que votre chiot ait de l’eau en permanence.

Instaurez de bonnes habitudes alimentaires

Un bon comportement alimentaire contribue inexorablement à un meilleur équilibre. Une alimentation inadaptée peut provoquer des anomalies du squelette, un mauvais pelage, des excès de graisse, etc. La ration du chiot doit être modifiée de façon progressive jusqu’à l’âge adulte selon la race. Attention aux friandises qui pullulent le marché. A utiliser pour le récompenser, mais sans excès. L’alimentation de votre chiot ne doit pas être basée sur ces aliments. Consultez un vétérinaire en cas de troubles digestifs persistants ou s’il refuse de s’alimenter.